Gestion de la paie en Suisse : nos conseils

 
gestion-paie-suisse-payroll
 
Comment faire une fiche de paie en Suisse ? Quels sont les éléments légaux à y faire figurer ? Comment procéder ? Est-il nécessaire ou conseillé de se faire aider par un prestataire ? Nous allons vous guider. 
 

Etablir un bulletin de salaire, ce qu’il faut savoir ? 

La législation sur la paie en Suisse est complexe et des erreurs peuvent entraîner des conséquences lourdes pour les employeurs. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas obligatoire de délivrer mensuellement une fiche de paie (même si c’est très majoritairement l’usage) mais elle pourrait être éditée uniquement qu’en cas de changement dans le calcul. La fiche de paie peut mentionner les éléments suivants :
 
1.    Les informations de l'employé : nom, adresse, numéro AVS (Assurance Vieillesse et Survie), numéro de salarié, etc.

2.    Les informations de l'employeur : nom et coordonnées

3.    Le salaire brut : c'est le montant total que l'employé a gagné pour la période de paie en question, avant toute déduction.

4.    Les déductions : 
  • Les cotisations sociales : l’assurance vieillesse et survivants (AVS), l’assurance invalidité (AI), l’allocation perte de gain (APG), l’assurance chômage (AC), la prévoyance professionnelle (LPP), 
  • L’impôt à la source, pour les salariés qui y sont soumis (tels que les frontaliers ou les travailleurs étrangers résidant en Suisse selon le type de permis)
  • Les cotisations d'assurance perte de gain maladie et accident 
5.    Le salaire net : c'est le montant que l'employé recevra effectivement sur son compte bancaire, après toutes les déductions.

6.    Les congés : éventuellement, les jours de congé pris par l'employé pendant la période de paie. 

7.    Les bonus et les primes : le montant des primes ou des bonus qui a été versé à l'employé pour la période de paie. 

8.    Les indemnités : le montant des indemnités versées à l'employé pour la période de paie en question, comme les indemnités de repas ou de déplacement.

9.    Les heures supplémentaires : le nombre d'heures supplémentaires travaillées par l'employé pour la période de paie, ainsi que le montant de la rémunération pour ces heures supplémentaires.

 
Les points 7, 8 et 9 entrent dans le calcul du salaire brut. 

Cette liste n’est pas exhaustive. Il est important de noter que le contenu exact d'un bulletin de salaire peut varier en fonction des avantages et prestations en nature allouées par l’entreprise. 

 

La gestion de la paie en Suisse, un travail complexe et chronophage

Plusieurs tâches afférentes à la paie doivent être effectuées tous les mois. Ainsi, outre le payroll, il faudra gérer :
 
-    Les absences : saisie et gestion des absences, lien avec l’assureur, lien avec le payroll et la LPP

-    Les tâches administratives : les démarches légales (AVS, APG, AC, AI, le permis de travail, …), les déclarations fiscales

-    La prévoyance : les changements de situation (mariage, divorce, retraite), les entrées et sorties ainsi que les mutations, etc.


En tant que courtier généraliste, nous avons développé une offre 360 qui couvre l’intégralité des besoins

L’externalisation de la gestion administrative des ressources humaines, le choix de la raison

L'externalisation de la gestion administrative des ressources humaines offrent de nombreux avantages aux entreprises. 
 
-    Une expertise spécialisée : en faisant appel à un prestataire de services spécialisés dans ce domaine, l'entreprise a l’assurance de se conformer aux réglementations et réduit ainsi les risques de non-conformité qui peuvent couter cher en cas de contrôle. Chez Swiss Risk & Care, nous vous garantissons la conformité avec les standards Swissdec. Nous sommes également reconnus ISAE 3402 Type 2 qui prouve la fiabilité du dispositif de contrôle interne de Swiss Risk & Care.

-    La réduction des coûts : en externalisant cette fonction, l'entreprise n'a pas besoin d'embaucher du personnel supplémentaire pour gérer les tâches administratives des ressources humaines, ce qui peut réduire les coûts liés aux salaires, aux avantages sociaux et à la formation.

-    L’amélioration de l'efficacité : le département RH de l’entreprise peut se concentrer sur ses activités principales, à commencer par la gestion des hommes et des femmes, et ainsi être plus efficient. Un avantage qui concerne autant une grande entreprise qu’une entreprise de taille plus modeste, les enjeux RH étant aussi cruciaux, notamment dans notre monde professionnel en constante évolution (rétention des talents, attractivité, nouvelle forme de travail, etc.).

-    L’accès à la technologie : l’entreprise peut également accéder à des technologies de pointe qui peuvent aider à améliorer l'efficacité et la productivité. Chez Swiss Risk & Care, nous mettons à la disposition de nos clients des systèmes et des outils informatiques pour gérer les données des employés, ce qui peut aider l'entreprise à rationaliser ses processus et à réduire les erreurs.

-    La flexibilité : si une entreprise a besoin de plus de ressources pour gérer les tâches administratives des ressources humaines pendant une période de pointe, elle peut facilement augmenter ou diminuer les ressources en fonction de ses besoins en externalisant cette fonction.


Pour en savoir plus, contactez notre Caredesk Payroll et Services RH : 
 
Source : art. 323b, al. 1 du Code des Obligations (CO)
Nos actualités
assurance-argent-suisse

La force du collectif au service de la santé

11.09.2023

Et si l’assurance-maladie pouvait résoudre la problématique de l’attractivité pour l’employeur et celle de la maitrise du coût des primes pour l’employé ? Etonnant, non ? Et pourtant, en optant pour le contrat collectif, il est possible de parvenir à ce « petit miracle ». Explications.
En savoir plus