Image

Le courtier en assurance, votre meilleur allié pour défendre vos intérêts

S’assurer est indispensable voire obligatoire pour éviter de se retrouver face à des problèmes financiers importants suite à des imprévus graves.

Mais comment être sûr de bénéficier de la couverture la mieux adaptée et au meilleur coût ?

Recourir à un courtier en assurance peut être la solution.

Nous contacter 

Qu’est-ce que le métier de courtier en assurance ?

Le courtier en assurance est l’intermédiaire entre l’assuré et la compagnie d’assurance. A ce titre, il se charge d’effectuer les analyses de risques et un audit de la situation du client. En fonction des résultats, le courtier propose les solutions les plus adaptées. Selon les besoins et les demandes de son client, il peut faire appel à plusieurs compagnies d’assurance. Lors de la survenance d’un sinistre, le courtier assiste le client.

Certaines compagnies comme les caisses-maladie Assura ou Helsana n’ont pas de commerciaux. Elles font appel à des courtiers pour proposer leurs assurances santé.

A la différence de l’agent général qui est lié à une compagnie d’assurance et donc soumis à des objectifs commerciaux avec elle, le courtier est généralement indépendant. Il est le représentant de ses clients.

Lire l'article : être courtier, une profession de foi

Pourquoi passer par un courtier en assurance ?

En tant que représentant de l’assuré auprès de la compagnie d’assurance, le courtier doit proposer à son client des contrats sur mesure, les plus adaptés à son profil en fonction des offres du marché. Grâce à l’étude réalisée par le courtier, le client gagne du temps et réduit ses dépenses. En effet, par sa connaissance du marché, le courtier sait identifier les offres les plus concurrentielles et les plus pertinentes par rapport aux besoins de son client. De plus, en tant que professionnel, il dispose de l’expertise nécessaire pour optimiser le portefeuille d’assurance de son client et lui éviter les doubles couvertures. Enfin, ses connaissances juridiques et financières permettent au courtier d’optimiser chaque clause du contrat. Il se doit d’exercer une veille réglementaire et juridique pour apporter un conseil fiable à son client.

Le courtier ne se contente pas de vous proposer le meilleur contrat. Il accompagne l’assuré après la souscription. En cas de sinistre, il se charge des démarches auprès de la compagnie d’assurance… ce qui permet souvent d’obtenir une indemnisation.

Comment est rémunéré le courtier en assurance ?

Un courtier touche une commission de la part de la compagnie d’assurance avec laquelle il a contractualisé. Cette commission varie en fonction de l’affaire traitée. Elle lui permet de se rémunérer et de couvrir ses frais. Il ne demandera donc pas d’honoraires à son client.

Quelles sont les obligations d’un courtier en assurance en Suisse ?

En Suisse, les intermédiaires financiers non liés qui proposent des contrats d’assurance tels que les courtiers doivent se faire enregistrer dans le registre public des intermédiaires d’assurance que tient la FINMA. Cette inscription est obligatoire pour les personnes physiques et morales. Pour être enregistrés, les courtiers doivent notamment prouver leurs qualifications professionnelles et avoir conclu une assurance responsabilité civile professionnelle ou apporté une sûreté financière équivalente. Les autres intermédiaires financiers tels que les commerciaux agissant pour le compte d’une compagnie d’assurance n’ont pas l’obligation de se faire enregistrer.

A quels enjeux est confronté le courtier en assurance ?

Le métier de courtier est en pleine évolution et se complexifie. Pour les assurés eux-mêmes, l’assurance devient de plus en plus complexe, ce qui renforce la pertinence du conseil apporté par le courtier. Le métier de courtier en assurance fait face à 3 enjeux majeurs : le suivi du client, la précision du suivi et la rigueur du suivi, afin de préserver les intérêts du client tout au long de la vie du contrat. Les entreprises sont confrontées à de nouveaux risques tels que les risques de fraude, le cyber risque auxquels s’ajoutent les catastrophes naturelles.

Par ailleurs, la digitalisation et plus globalement les innovations technologiques concernent également le monde du courtage qui doit s’adapter à l’évolution de l’usage des clients. Autre innovation au service du client : la gestion de la data qui constitue un outil efficace pour affiner les méthodes de tarification ainsi que les programmes de prévention, en s’adaptant au besoin de couverture de risque du client.

Pourquoi confier la gestion de vos appels d’offres auprès des compagnies d'assurance à un courtier ?

Procédure lourde et complexe, l’appel d’offres demande du temps et une parfaite connaissance du secteur professionnel concerné par lui. Rompu à cet exercice, Swiss Risk & Care accompagne les entreprises et les organismes publics dans la gestion de leurs appels d’offres auprès des parties prenantes et à tous les stades :
  • Établissement des documents de l’appel d’offres
  • Évaluation des offres et aide à la décision
  • Négociation contractuelle jusqu’à la signature du mandat ou du marché
  • Suivi du projet
En tant que courtier indépendant, nous garantissons un processus équitable, transparent et efficient. Nous suivons les standards éthiques, hors de tous conflits d’intérêts.
Nos actualités