Article Services RH

Découvrez le baromètre Swiss Risk & Care des indicateurs RH 2018-2019 

 

Swiss Risk & Care soutient la vaste étude suisse HR Bench sur les tendances, objectifs, priorités et ressources RH, dont la 2ème édition a enregistré la participation de plus de 220 entreprises romandes. Les résultats sont décryptés par Daniel Cerf, Directeur de l'Institut HR Bench à l'origine de cette enquête. 

Priorité au digital

Parmi plus de 20 thèmes développés, il apparaît que les priorités RH s’articulent désormais autour des enjeux de la transformation digitale des entreprises et de ses pré-requis, dont le déploiement d’outils permettant la collecte et la maîtrise du DataRH, au cœur de ces défis.
 
La collecte du DataRH ne sert désormais plus seulement à établir des bilans sociaux ou autres documents descriptifs dont la finalité sert avant tout des objectifs d’image et de communication. Les tableaux de bord RH deviennent de véritables outils d’aide à la décision et constituent les leviers principaux du positionnement stratégique des RH et de son alignement avec la stratégie de l’entreprise.
 
Top 5 des priorités RH Objectif à court terme 2016
Recrutement externe 2.0 33% 28%
Communication interne 33% 24%
Vision de l'entreprise sur sa transformation numérique 32% new
Mobilisation de la fonction RH dans la transformation numérique 31% new
Système d'évaluation 31% 28%
 

De l’importance d’évaluer pour évoluer

Un tableau de bord RH d’entreprise ne se suffit pas, loin s’en faut. Les indicateurs qui le composent n’ont de valeur que s’ils peuvent être étalonnés et donc, comparés.
 
Le baromètre Swiss Risk & Care des indicateurs RH, édité dans la cadre de l’étude HR Bench, sert à cette fin. Composé d’indicateurs RH préalablement sélectionnés dans le cadre d’une vaste consultation de responsables RH suisses, il offre les points de comparaisons avec le marché dont toute entreprise a besoin pour évaluer les ressources affectées aux activités RH, orienter ses politiques RH et fixer des objectifs de travail.

Focus sur quelques résultats :

  • Moins d’un cadre sur trois est une femme, et la fonction RH compte 64% de femmes cadres.
  • Les entreprises comptent en moyenne un poste d’encadrement pour cinq employés, le ratio est de 1 pour 2,2 postes dans la fonction RH.
  • Les directions comptent une femme sur cinq dans leurs rangs, dont une sur trois est à temps partiel
  • 96% des contrats de travail sont des CDI – contrats de durées indéterminées.
  • Près d’un employé sur trois travaille 42 heures ou plus par semaine.
  • En moyenne, les employés bénéficient de 2,5 jours de formation par année, l’effort formation des PME est plus important que dans les grandes entreprises.
  • Un départ sur deux est une démission subie par l’entreprise, et un sur quatre est un licenciement pour motif non économique (disciplinaire, inadéquation,…)
  • Le turn over moyen est de 10% et les taux d’absences maladie/accident moyens se situent à 3,9% contre 4,5% enregistré en 2016.
Définir les valeurs de l’entreprise par exemple en matière d’égalité des chances, formaliser les pratiques de management et les évaluer, renforcer l’accompagnement et la formation du management, déployer une politique de santé, renforcer le positionnement d’une marque employeur, améliorer l’attractivité de l’entreprise et l’implication du personnel, stimuler l’engagement et la motivation du personnel…les exemples ne manquent pas pour orienter l’action RH lorsque les indicateurs RH d’une entreprise révèlent des écarts significatifs avec le marché.
 
Il appartient dès lors aux responsables de la fonction RH de développer un argumentaire sur la base de l’analyse de ces indicateurs et de leurs écarts, qui leur permettra de légitimer l’action, les priorités et les moyens RH nécessaires au succès de l’entreprise. La stratégie RH au service de la stratégie de l’entreprise, oui, à condition qu’elle trouve le moyen de se mesurer !
 
Un rapport de résultats détaillés, segmentés par secteur économique d’activité et taille d’entreprise, sera édité sur la base des données suisses au terme de leur collecte, prévue fin 2019.

L'expert

Associé & Directeur de l'Institut HR Bench, Daniel Cerf est spécialiste de la mesure du Capital humain.

Economiste et dort d'une riche expérience de DRH dans plusieurs grandes entreprises suisses, il accompagne également les entreprises dans l'organisation et le pilotage de la fonction RH

 

Articles associés

Services associés