Image

Préparer l’avenir avec une prévoyance professionnelle et individuelle simple et souple

La flexibilité est au cœur de notre démarche. Nous proposons une gamme complète de solutions pour préparer votre retraite et celle de vos salariés, constituer une épargne, faire des économies d’impôts et vous permettre de construire les fondations d’un avenir plus sûr.
 
Au-delà de vous aider à répondre aux obligations légales de la LPP en tant qu’employeur, nous vous proposons un conseil indépendant en matière de 2e et 3e pilier. Parce qu’un avenir tranquille se prépare dès aujourd’hui.
 

Toute la prévoyance, l’esprit tranquille

  • Start-up, PME ou grande entreprise, vous devez remplir vos obligations en matière de LPP. Nous sommes à vos côtés pour étudier les meilleurs modèles en prévoyance professionnelle
  • En tant que particuliers ou indépendants, vous souhaitez compléter votre épargne en souscrivant un 3e pilier. En fonction de vos projets de vie, nous vous proposons une gamme de produits en prévoyance individuelle
  • Vous souhaitez confier la gestion de votre caisse de pension à des experts. Nos spécialistes interviennent sur tous les champs que nécessite cette gestion, en toute transparence et indépendance.

Questions fréquentes sur la prévoyance professionnelle

Quel est l’âge légal de départ à la retraite ?

Depuis 2005, la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) précise que les hommes ont droit à une prestation de retraite dès qu’ils ont atteint l’âge de 65 ans et les femmes dès qu’elles ont atteint l’âge de 64 ans.

Que comprend le 1er pilier ?

Le 1er pilier inclut l’AVS (Assurance Vieillesse Survivants), l’AI (Assurance Invalidité) et les APG (Allocations pour perte de gain en cas de service militaire ou civil, de paternité ou de maternité).

Qu’est-ce que la prévoyance professionnelle ?

La prévoyance professionnelle ou 2e pilier complète l'AVS/AI/PC ou 1er pilier. Ensemble, les deux assurances doivent permettre aux assurés de conserver dans une large mesure leur niveau de vie antérieur. L'objectif étant de permettre, en additionnant les deux rentes, d'atteindre environ 60 % du dernier salaire. (Définition données par l’OFAS)

Peut-on utiliser une partie du capital de son 2e pilier avant la retraite ?
Il est possible de prendre une partie du capital pour acquérir une résidence principale. Attention, ces fonds ne peuvent pas être utilisés pour l’achat d’une résidence pour les vacances.
Vous pouvez également en disposer si vous vous mettez à votre compte et n’êtes donc plus obligatoirement assuré à la LPP. Enfin, si vous quittez la Suisse, vous pouvez récupérer votre capital. Dans tous les cas, il faut se rapprocher de son institution de prévoyance.
Peut-on percevoir le capital au lieu de la rente de vieillesse ?

Les assurés actifs peuvent percevoir tout ou partie de leur capital à la place de la rente de vieillesse au moment de leur retraite. La caisse de pension doit être informée de ce souhait dans les délais prévus.

Comment peut-on connaitre le montant de ses cotisations ?

Le montant des cotisations payées tous les mois à la caisse de pension est indiqué sur le certificat de prévoyance personnel. Vous recevez au moins une fois par an un certificat actualisé faisant état des cotisations et des prestations.

Si l’on n’a pas toujours été assuré dans une caisse de pension, est-il possible de combler les lacunes ?
Il est tout à fait possible de combler ces lacunes en effectuant des rachats dans la caisse de pension. Les sommes donnent droit à un abattement fiscal. Pour savoir quel est le montant maximal de rachat, il faut contacter sa caisse de pension.
 
Attention : le capital est bloqué après chaque rachat pendant 3 ans.
 
Si vous avez utilisé une partie de votre capital pour acquérir un logement, vous devez avoir rembourser le montant prélevé avant que vos rachats ne soient déductibles fiscalement (sauf en cas de divorce).
 
Les personnes arrivant de l’étranger ne peuvent verser que 20 % de leurs revenus au maximum et ce, pendant les 5 premières années.
En cas de divorce ou de mariage, doit-on en informer sa caisse de pension ?

Il est important d’annoncer votre changement de situation à votre caisse de pension. Dans le cas d’un divorce, le partage des avoirs LPP entre les époux porte sur les avoirs acquis pendant la durée du mariage. Les avoirs acquis avant le mariage ne sont pas partagés. Il y a aussi partage lorsqu'un des conjoints perçoit une rente d’invalidité ou une rente de vieillesse du 2e pilier.

Quel est le montant versé par l’employeur dans le 2e pilier ?

La prévoyance professionnelle ou 2e pilier est financée sur une base paritaire par l’employeur et l’employé.

Quel est le salaire minimum pour être assuré obligatoirement à la LPP ?

Toute personne qui reçoit d'un même employeur un salaire annuel supérieur à 21'510 francs en 2021 doit être obligatoirement assurée à la LPP. L'assurance pour les risques décès et invalidité commence le 1er janvier qui suit la date à laquelle la personne a eu 17 ans. L'épargne pour la vieillesse commence le 1er janvier qui suit le 24e anniversaire.

Vous souhaitez mieux comprendre et garder ces chiffres sous la main ?

Découvrez les chiffres clés de la LPP en 2021

Une personne au chômage est-elle toujours assurée à la LPP ?
Les personnes qui perçoivent des indemnités de chômage et dont le salaire journalier dépasse 82,60 CHF sont assurées obligatoirement auprès de l'institution supplétive LPP pour les risques invalidité et décès mais pas pour la vieillesse. La personne assurée et l'assurance-chômage paient chacune la moitié des cotisations. La prestation de sortie des personnes au chômage doit être déposée soit auprès d'une fondation de libre passage (banque ou assurance), soit directement auprès de l'institution supplétive LPP.
 
Pour la vieillesse, il est possible de maintenir la couverture à titre facultatif. Il appartient à l’institution de prévoyance d’informer les personnes concernées de cette possibilité. L’assurance peut être maintenue soit auprès de la même institution de prévoyance, si les dispositions réglementaires le permettent - ce qui est rare -, soit auprès de l’institution supplétive. Les coûts découlant du maintien de la prévoyance à titre facultatif sont entièrement à la charge de la personne assurée.
 
Pour les personnes de plus de 58 ans se retrouvant au chômage, retrouvez notre article : maintien de la prévoyance en cas de licenciement après 58 ans
 

Questions sur la prévoyance individuelle

Qu’est-ce que le 3e pilier ?

Le 3e pilier correspond à la prévoyance facultative souscrite auprès d’une banque ou d’un assureur. Il vient compléter les prestations du 1er et du 2e pilier par une constitution de patrimoine et une couverture de risque adaptée (si souhaitée). Par exemple, un compte bancaire, des titres ou une assurance vie.

Quelle différence y-a-t-il entre le pilier 3a et le pilier 3b ?
Le pilier 3a est la prévoyance liée ouverte à toutes les personnes exerçant une activité lucrative qui touchent un revenu soumis à l’AVS. Le produit est souscrit sous la forme d’un compte bancaire ou d’une assurance vie, support sur lequel l’employé verse des contributions jusqu’à l’âge de sa retraite AVS ou 5 ans avant. Il bénéficie d’un avantage fiscal important car la prime investie (selon certaines modalités) est déductible du revenu imposable (attention : à partir de 2021, la règlementation change pour les frontaliers).
 
Le pilier 3b est la prévoyance libre ouverte à tous, indépendamment de l’activité professionnelle et du lieu de résidence. Le produit est souscrit sous la forme d’un compte bancaire ou d’une assurance vie, support sur lequel les versements ne sont pas plafonnés. Les assurés peuvent (en principe) disposer en tout temps des fonds qu’ils ont versés pour l’alimenter.
Selon le canton de résidence, la prime annuelle (selon des maxima définis en fonction des cantons), peut-être déductible du revenu imposable également.
A combien s’élève le montant que l’on peut verser dans son 3e pilier a ?
Les employés affiliés à une institution de prévoyance peuvent verser au maximum 6’883 francs de cotisations par année dans le pilier 3a (chiffres pour 2021). Les indépendants qui ne sont pas affiliés à une institution de prévoyance peuvent verser 20 % de leur revenu annuel mais au maximum 34'128 francs par année dès 2021.
Attention : ces montants sont actualisés à la fin de chaque année. Il faut donc se renseigner.
Y-a-t-il un montant minimum à verser sur un 3e pilier ? Peut-on modifier la prime ?

Qu’il s’agisse d’un 3a ou d’un 3b, il n’y a pas de montant minimum. Il est toujours possible de modifier, à la hausse comme à la baisse, le montant versé sur un 3e pilier, en fonction de son budget.

Un frontalier peut-il ouvrir un 3e pilier ?

Un frontalier peut ouvrir un 3e pilier. Attention toutefois : à partir de 2021, la déduction fiscale n’est possible que s’il obtient le statut de quasi résident (90 % des revenus du foyer fiscal proviennent de Suisse).

En tant qu’indépendant, dois-je souscrire un 3e pilier ?

Il est important de se soucier de sa prévoyance le plus tôt possible pour s’assurer des revenus corrects à la retraite. Le 3e pilier peut être une bonne solution. Nous vous invitons à consulter nos conseillers.

questions-particuliers-entreprise
Nos actualités
reforme-AI

Réforme de l'AI

25.11.2021

La réforme de l'assurance-invalidité entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Elle introduit de nouvelles mesures.
En savoir plus
avion_papier_orange_closing_siaci.jpg

Naissance d'un leader du courtage européen

11.11.2021

Les maisons mères de Swiss Risk & Care et de Qualibroker, respectivement le Groupe SIACI SAINT HONORÉ et le Groupe Burrus, ont donné naissance à DIOT-SIACI, le premier courtier en assurances européen et indépendant d’envergure internationale le 16 novembre 2021.
En savoir plus